Le documentaire réalisé par Laura Poitras sur Edward Snowden et les activités de surveillance de la NSA a remporté un prix lors de la 87ème cérémonie des Oscars. Le film, qui sortira début mars en France, achève une trilogie sur les dérives de l'Amérique après les attentats du 11 Septembre.

C'est la consécration pour Laura Poitras. Neuf ans après avoir manqué de peu l'Oscar du meilleur film documentaire avec My Country, My Country, qui aborde l'occupation de l'Irak par les États-Unis, la réalisatrice américaine vient enfin de voir son travail couronné de succès au cours de la 87ème cérémonie des Oscars. Son dernier documentaire, Citizenfour, a en effet remporté la prestigieuse récompense.

Projeté dans les salles américaines l'automne dernier, Citizenfour s'intéresse à Edward Snowden au moment où il s'apprête à révéler les activités de la NSA au monde entier, avec l'aide de deux journalistes du Guardian, Glenn Greenwald et Ewen MacAskill. De fait, l'action du film se déroule surtout dans une chambre de l'hôtel Mira, à Hong Kong, où vivait provisoirement Edward Snowden.

Citizenfour montre ainsi toute la période précédant les premières publications dans la presse, comme la prise de contact entre Edward Snowden et les journalistes, la consultation de certains documents en guise d'avant-goût ou encore les discussions sur sa démarche. Mais le film traite aussi des jours se déroulant après les révélations, incluant l'évacuation discrète de l'hôtel.

Selon Laura Poitras, Citizenfour s'inscrit en fait dans une trilogie qui veut montrer les dérives de l'Amérique après les attentats du 11 Septembre. Outre My Country, My Country, qui s'intéresse donc à l'occupation américaine en Irak, la documentariste a sorti en 2010 The Oath, qui met un coup de projecteur sur le camp de détention de la baie de Guantánamo.

Citizenfour doit sortir en France le 4 mars 2015.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos