DuckDuckGo gère désormais plus de 8 millions de requêtes quotidiennes. Un succès qui doit beaucoup à la découverte des activités de la NSA et aux orientations de Google en matière de vie privée.

DuckDuckGo pourrait en témoigner : les ennuis des uns font souvent les affaires des autres. Depuis maintenant trois ans, le moteur de recherche indépendant profite d'une hausse quasi-continue de son affluence. Lui qui était totalement méconnu il y a peu est ainsi parvenu au fil de l'actualité à se forger une notoriété auprès des internautes ayant le souci de protéger au maximum leur vie privée.

Car en effet, la fréquentation en hausse de DuckDuckGo ne doit rien au hasard.

Deux évènements ont joué un rôle central dans l'explosion de son audience : il y a d'abord eu la décision de Google de déployer une nouvelle politique de confidentialité en 2012, qui autorise le croisement des données entre ses différents services. Il y a ensuite eu un an plus tard les révélations de la presse suite à la décision d'Edward Snowden de révéler les secrets de la NSA en matière de surveillance.

Dans un cas comme dans l'autre, DuckDuckGo a profité à plein de ces affaires. Aujourd'hui, le moteur de recherche traite chaque jour plus de 8 millions de requêtes. Il y a trois ans, l'activité journalière du service se limitait à 500 000 recherches. Et par rapport à décembre, au moment de notre précédent point d'étape, DuckDuckGo gère désormais un million de nouvelles requêtes supplémentaires.

SI la politique de Google en matière de vie privée et les révélations sur la NSA constituent les deux principaux moteurs du succès, deux autres évènements ont contribué à la montée en puissance de DuckDuckGo. Il y a d'abord eu la décision d'Apple d'intégrer le moteur de recherche dans Safari, suivi quelques temps par la fondation Mozilla qui a fait de même avec Firefox.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés