Apple pourrait ne pas se contenter de fournir une version embarquée d'iOS pour les voitures (CarPlay). L'entreprise américaine aurait l'intention de lancer son propre véhicule électrique. Des sources internes à la firme de Cupertino mentionnent l'existence d'un projet baptisé Titan. Il mobiliserait 200 personnes pour un lancement en 2020.

Du fait de la part toujours plus importante de l'électronique dans les véhicules, l'industrie high tech considère de plus en plus l'univers de l'automobile comme un secteur économique supplémentaire à conquérir, tout comme peut l'être la maison connectée avec la domotique. D'ailleurs, Google et Apple ont chacun abattu leurs cartes l'an dernier : le premier a annoncé Android Auto, le second a dévoilé CarPlay.

Mais dans ce domaine, les deux sociétés ont manifestement l'intention d'aller plus loin encore. Du côté de Google, les travaux portent sur une voiture autonome capable de se diriger toute seule sur la voie publique, sans l'intervention du conducteur. La firme de Mountain View travaille sur ce projet depuis au moins cinq ans, et espère bien voir les premiers modèles circuler sur la route d'ici 2020.

Concernant Apple, un faisceau d'indices laisse à penser que le groupe américain souhaite développer sa propre auto électrique. Des indications lâchées par un employé de la firme de Cupertino ayant souhaité garder l'anonymat évoquent une rivalité naissante avec Tesla Motors, un constructeur automobile américain fondé par l'entrepreneur Elon Musk.

PROJET DE VOITURE ÉLECTRIQUE

Selon cet employé, dont les propos ont été rapportés par Business Insider, Apple aurait convaincu une cinquantaine d'ingénieurs travaillant pour Tesla Motors de venir rejoindre son projet. Signe du sérieux de ses ambitions, l'entreprise dirigée par Tim Cook aurait proposé à chacun un chèque de 250 000 dollars et une très forte augmentation de leur salaire.

Ces rumeurs ont remis au goût du jour les indications montrant l'intérêt d'Apple pour l'univers automobile. Ainsi, Steve Jobs aurait rencontré au milieu des années 2000 les directeurs de quelques marques (Volkswagen et Mercedes-Benz sont évoquées). Plus récemment, en 2012, des mails internes ont révélé les réflexions du groupe sur une voiture iCar en partenariat avec un constructeur.

Depuis, il semble que la réflexion chez Apple a mûri : d'après Bloomberg, pas moins de 200 personnes seraient en train de travailler sur un prototype de voiture électrique en vue de la commercialiser (ou la présenter au public ?) en 2020, si une fenêtre de tir apparaît : car Apple hésiterait encore sur la pertinence de se lancer dans une telle aventure.

( photo : CC BY-SA Apple )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés