Samsung a annnoncé l'acquisition de LoopPay, une start-up qui propose une solution de paiement sans contact utilisable avec un terminal de paiement qui n'est pas compatible NFC.

Samsung a annoncé l'acquisition de la start-up LoopPay, qui propose une solution de paiement électronique sans contact originale, principalement destinée au marché américain, où les paiements se font encore beaucoup par lecture de bande magnétique. La société a en effet développé une technologie baptisé Magnetic Secure Transmission (MST) qui permet de payer sans contact chez n'importe quel marchand qui accepte les cartes de paiement, sans même qu'il possède un lecteur de cartes NFC.

En pratique, l'utilisateur accroche un petit boîtier au smartphone, et lors d'un paiement le boîtier génère des champs magnétiques qui sont lus par le lecteur de bande magnétique, comme si la carte bleue était effectivement glissée dans le terminal de paiement. Il suffit d'approcher le téléphone à quelques centimètres du lecteur, et la transaction peut être réalisée sans contact, en choisissant via une application sur le téléphone la carte de paiement que l'acheteur souhaite débiter.

Le système est très ouvertement présenté comme un concurrent de la solution Apple Pay de la firme de Cupertino, au point qu'une page Apple Pay vs LoopPay est mise en avant sur le site officiel de la start-up. Le principal avantage de LoopPay est que sa solution fonctionne chez la quasi totalité des marchands, alors que la solution NFC propriétaire d'Apple n'est acceptée que par une fraction des boutiques. De plus LoopPay est compatible avec tous les smartphones iOS et Android, alors qu'Apple Pay est réservé aux iPhone.

Samsung estime que 10 % seulement des marchands américains ont aujourd'hui un terminal de paiement NFC, alors que la solution LoopPay serait compatible avec 90 % du marché.

Mais il faut tout de même actuellement que les utilisateurs de LoopPay achètent le boîtier, vendu 59 dollars, ce qui limite drastiquement sa clientèle. L'idée de Samsung est donc d'intégrer la technologie à ses futurs smartphones, pour proposer son propre porte-feuille dématérialisé dans les nouveaux téléphones Galaxy.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés