Le protocole HTTP 2.0 se rapproche du statut de standard Internet. Le président du groupe de travail de l'IETF pour le protocole HTTP vient en effet d'annoncer que le développement de la prochaine version du HTTP est désormais terminé.

C'est une étape importante qui vient d'être franchie. Après deux ans de travail, le développement du protocole HTTP 2.0 est officiellement achevé. Désormais, le processus de normalisation va pouvoir s'engager afin d'en faire un standard Internet. D'ores et déjà, une proposition en ce sens a été approuvée par l'IESG, un groupe qui dépend de l'IETF et dont la mission est d'encadrer cette opération sur le plan technique.

La nouvelle de la finalisation du HTTP 2.0 (parfois écrit Http2 ou HTTP/2) a été annoncée par Mark Nottingham, l'actuel président du groupe de travail de l'IETF pour le protocole HTTP, sur son blog personnel. Désormais, une nouvelle phase s'ouvre afin d'en faire un véritable standard Internet qui remplacera les précédentes versions du protocole, dont la plus récente a été officialisée en 1999.

Le HTTP 2.0 repose sur les fondements de SPDY, un protocole réseau expérimental mis au point par Google. Dévoilé il y a cinq ans, celui-ci vient épauler le protocole HTTP actuel en multiplexant le transfert de plusieurs fichiers, en organisant les requêtes à traiter en fonction de leur priorité et en compressant les en-têtes. Au fil des ans, les principaux navigateurs web avaient fini par le prendre en compte.

Le travail effectué sur le protocole HTTP 2.0, qui reprend les principaux atouts de SPDY, a d'ailleurs poussé Google à se détourner de SPDY. La semaine dernière, la firme de Mountain a indiqué que les prochaines versions de Chrome abandonneront d'ici 2016 ce protocole réseau pour embrasser le futur standard.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés