Au Japon, le paysage des smartphones connaît d'importants bouleversements. Depuis la sortie de l'iPhone 6, Apple a vu sa part de marché exploser. De son côté, Samsung est en perte de vitesse, à tel point que l'entreprise sud-coréenne envisagerait de quitter le pays.

Le Japon est-il un marché perdu pour Samsung ? C'est peut-être la question qui est en train d'obséder la direction du conglomérat sud-coréen, tant les performances commerciales du groupe dans le secteur des smartphones ne cessent de dégringoler au pays du Soleil Levant. En fait, la situation est si mauvaise que le groupe pourrait tout simplement plier bagage et ne plus vendre de terminaux aux Japonais.

D'après le Business Korea, Samsung a vu sa part de marché fondre comme neige au Soleil. Il y a encore quelques années, la firme sud-coréenne pesait 17 % du marché des "téléphones intelligents" et figurait dans le top 5 des fabricants. Aujourd'hui, elle se trouve en sixième position et sa part de marché a été divisée part quatre, pour se stabiliser à 4 % au mois de décembre 2014.

Le Business Korea prend l'exemple du Galaxy Edge pour illustrer son propos. Lancé d'abord au Japon, le smartphone ne s'est écoulé qu'à quelques dizaines de milliers d'exemplaires en quatre mois. Toutefois, le choix du Galaxy Edge comme indicateur est contestable : le mobile arbore un look inhabituel et même Samsung reconnaissait qu'il n'allait probablement pas en vendre beaucoup.

Dans l'archipel, Samsung doit faire face à la forte inclinaison des Japonais en faveur des entreprises nationales. Il suffit de constater la composition du top 5 pour s'en convaincre. Etabli par Market Pulse, le classement en date du mois de novembre 2014 mentionne Sony, Fujitsu et Sharp (cela étant, seul Sony dispose d'une part de marché significative, avec 17 %).

Le marché japonais comporte toutefois une exception : Apple. Non seulement il s'agit firme occidentale (alors que toutes les autres sont asiatiques, et presque toutes japonaises), mais en plus sa part de marché est très largement au-dessus des autres : toujours selon Market Pulse, celle-ci s'est établie à 51 % au mois de novembre 2014. D'ailleurs, le succès d'Apple coïncide avec le lancement de l'iPhone 6.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés