La commission suisse en charge de la régulation des télécommunications a validé le transfert de la concession Orange Suisse à NJJ Capital, la holding personnelle de Xavier Niel.

Xavier Niel peut se frotter les mains. L'opération qu'il a lancée en 2014 en vue de prendre le contrôle d'Orange Suisse a abouti. Le régulateur des télécommunications helvète, ComCom (commission fédérale de la communication), a fait savoir dans un communiqué qu'il "autorise le transfert"de la concession à NJJ Capital, la holding personnelle du milliardaire français.

"Cette reprise n'entrave pas la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile et qu'Orange Suisse satisfaisait toujours aux conditions d'octroi de la concession", explique ComCom dans un commentaire. Dans le cadre de cette acquisition, NJJ Capital débourse une somme très conséquente : 2,3 milliards d'euros.

À l'origine, Orange comptait organiser la fusion de sa filiale suisse avec Sunrise, un autre grand opérateur en Suisse. Cette opération n'ayant pas abouti, et Orange n'ayant pas donné suite à la proposition initiale de Xavier Niel, Orange a avait choisi de céder sa branche à des fonds d'investissement conseillés par Apax Partners, pour un montant total de 1,6 milliard d'euros.

Orange Suisse compte 2,1 millions de clients.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés