Apple déploie une nouvelle protection pour iMessage et FaceTime. Désormais, les utilisateurs ont accès à l'authentification forte (ou "validation en deux étapes"), qui permet d'ajouter une vérification supplémentaire après le mot de passe.

Chez Apple, la sécurité informatique passe de plus en plus par l'authentification forte. Depuis deux ans, cette procédure d'identification a été progressivement déployée sur certains accès, comme le compte iCloud. Aujourd'hui, la société américaine poursuit dans cette direction en activant  la validation en deux étapes – qui est une autre manière de désigner l'authentification forte – sur FaceTime et iMessage.

Lorsqu'elle est activée, l'authentification forte effectue deux vérifications. D'abord, le système demande le mot de passe de l'utilisateur. Une fois celui-ci renseigné, un second code est alors demandé. Celui-ci est fourni par le terminal qui a été préalablement vérifié et associé au compte de l'usager. Le code est renouvelé régulièrement, et est obtenu via un SMS, un appel téléphonique ou une application mobile.

Il s'agit d'une très bonne solution pour élever franchement la sécurité d'un compte, car même si le mot de passe est découvert par un tiers, celui-ci sera a priori bloqué à la seconde étape. En effet, pour la franchir, il faut être en possession du terminal qui a été rattaché au compte (sauf si l'attaquant déploie des efforts exceptionnels pour intercepter le code de vérification ou le contourner, mais c'est un cas de figure rarissime).

L'autre atout de l'authentification forte est qu'elle utilise deux contrôles différents. Le premier est quelque chose que l'utilisateur mémorise (le mot de passe), tandis que le second est quelque chose que l'utilisateur possède (le terminal). C'est une approche plus raisonnable qu'une authentification forte basée sur deux mots de passe différents, qui peuvent être la cible d'une même attaque (l'hameçonnage, par exemple).

Si vous déjà connecté sur iMessage et FaceTime avec iCloud, l'authentification forte ne sera pas immédiatement demandée, signale MacGénération. Par contre, elle s'imposera si vous vous déconnectez ou si vous tentez d'accéder à vos messages depuis un autre appareil.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés