Avec Office 365, Microsoft a montré son intérêt pour une évolution de son modèle économique vers le logiciel en tant que service (SaaS : software as a service). Au lieu de vendre des licences perpétuelles, l'entreprise américaine propose des formules d'abonnement mensuelles ou annuelles. Ainsi, elle cherche à se lier dans la durée avec les utilisateurs.

Ce modèle pourrait-il être appliqué à un système d'exploitation ? C'est la question qui se pose aujourd'hui, dans la mesure où la marque "Windows 365" a été enregistrée par la firme de Redmond, indique Neowin. À moins que ce dépôt ne s'inscrit que dans une politique classique de protection des intérêts du groupe, afin de protéger une marque qui pourrait être utile plus tard, pour une offre Windows en SaaS ou tout autre chose.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés