Amazon, future maison d'édition en France ? À en croire une offre d'emploi dénichée sur l'un des sites du géant du commerce électronique, le groupe américain aurait l'intention de se lancer dans la production d’œuvres littéraires dans l'Hexagone. Mais il risque de se heurter aux libraires et au reste de filière.

Amazon ne veut pas seulement vendre des livres : il veut aussi en produire. Pour cela, le géant du commerce électronique a l'intention de lancer sa propre maison d'édition, même s'il risque de se mettre à dos les libraires et le reste du secteur de l'édition. L'entreprise américaine a d'ores et déjà diffusé une offre d'emploi sur son site dédié aux opportunités professionnelles, signifiant sa détermination dans ce domaine.

Repérée par nos confrères d'ActuaLitté, cette petite annonce cherche un profil capable "d'identifier, d'évaluer et de développer des manuscrits originaux », mais aussi d'« assurer la liaison avec les auteurs, les agents et les traducteurs". Dans ce cadre, il sera "responsable de l'acquisition de fictions, des relations avec les auteurs et travaillera avec le marketing, la publicité, la production et les équipes de relation aux auteurs".

Cette ouverture ne partira pas d'une feuille blanche mais sera plutôt le prolongement d'une activité déjà existante. En effet, Amazon a lancé dès 2009 un service d'édition (Amazon Publishing) aux États-Unis. Le spécialiste du commerce en ligne a ensuite étendu cette initiative à l'Europe trois ans plus tard. De fait, la société peut se targuer d'avoir un minimum de savoir-faire dans ce domaine.

En France, Amazon a déjà fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. Par exemple, l'entreprise a ainsi initié une nouvelle opération, baptisée Amazon Unlimited, consistant à proposer un catalogue de plusieurs dizaines de milliers contenus pour un abonnement à 9,99 euros par mois, malgré la loi sur le prix unique. Une sorte de Netflix du livre, en quelque sorte.

Il reste à voir comment Amazon Publishing France, si la maison d'édition voit effectivement le jour, organise son activité dans l'Hexagone et à l'étranger, avec les autres structures du groupe.

L'on peut s'attendre à des rapports tendus avec certains acteurs du monde de l'édition, à l'image de ce qui se produit aux USA : nos confrères soulignent en effet que "de nombreuses enseignes refusent purement et simplement les ouvrages issus d'Amazon Publishing, sans se soucier de la possible censure qu'elles pourraient ainsi exercer"…

( photo )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés