La société Swatch prévoit de lancer une montre connectée d'ici les trois prochains mois. L'entreprise, qui affichait une relative indifférence devant l'émergence de ce nouveau secteur il y a un an, change son fusil d'épaule.

L'avenir de l'horlogerie passe-t-il par les montres connectées ? Alors que les géants de l'électronique grand public viennent marcher sur les plates-bandes des sociétés horlogères, certaines marques manifestent en tout cas de plus en plus clairement leur intérêt pour ce secteur. Bloomberg indique par exemple que TAG Heuer a un projet de montre connectée pour 2015, tout comme Swatch.

Selon l'agence de presse, la montre connectée de Swatch devrait être lancée au cours des trois prochains mois. Elle devrait être en mesure de se connecter à Internet (via le smartphone ?) et pourra servir de support pour des paiements en ligne via Android et Windows. Aucun autre détail sur les caractéristiques techniques n'a été donné par Nick Hayek, le directeur de Swatch

Manifestement, l'opinion de Swatch sur les montres connectés a évolué en l'espace d'un an.

Début 2014, la marque suisse ne semblait pas du tout alarmée par l'émergence de ces produits.  "La montre connectée est une opportunité pour nous, quoi qu'il arrive. Si les gens qui n'ont jamais porté quoi que ce soit au poignet commencent à y accrocher une montre high tech, alors nous pourrons certainement les convaincre d'essayer rapidement de porter une belle montre à la place".

Swatch a une petite expérience dans le domaine des montres connectées. Il y a dix ans, le groupe s'était associé à Microsoft pour présenter la Paparazzi. Bien que moins impressionnante que les dispositifs actuels, la Paparazzi pouvait tout de même afficher des informations variées, via le service MSN Direct (actualité, météo, horoscope…).

( photo : CC BY-SA Tangkimant )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés