Ubisoft a décidé de réactiver certaines clés de licence qui avaient été révoquées dans le cadre de sa politique visant à lutter contre le marché parallèle concernant ses licences. Seules celles qui ont effectivement été utilisées ont été rétablies.

Ubisoft calme le jeu avec ses clients. Après avoir fait preuve d'intransigeance face au business de la revente des clés de licence, notamment celles dédiées au jeu Far Cry 4, le studio français spécialisé dans la conception de jeux vidéo a décidé de mettre un peu d'eau dans son vin afin de tenir compte de la situation des joueurs, qui sont les premières victimes de sa politique.

Dès à présent, l'entreprise a réactivé certaines clés de licence qui avaient été achetées au mauvais endroit afin de permettre à ses clients de continuer à jouer. Attention, toutefois : cet assouplissement ne concerne que les clés qui ont été acquises et effectivement utilisées pour activer le jeu. Celles qui n'ont jamais été employées resteront définitivement révoquées, même si elles ont été payées.

"Après une enquête plus approfondie au sujet des clés qui ont été achetées frauduleusement sur la boutique Origin, qui appartient à EA, nous sommes en train de rétablir les clés pour les clients qui les ont déjà utilisés pour activer avec succès les jeux concernés", explique Ubisoft dans un message adressé à Game Informer. "Toutes les clés restantes qui ont été obtenues et revendues frauduleusement ont été désactivées".

Ubisoft ajoute que cette politique se poursuivra à l'avenir, afin d'empêcher le business de la revente des clés de licence de prendre de l'ampleur. Des plateformes cherchent en effet à profiter des écarts entre les pays (au niveau du taux de TVA par exemple, ou de la force d'une monnaie par rapport à une autre) pour essayer de tirer un gain avec ce commerce.

La décision d'Ubisoft de réactiver les clés des joueurs a priori honnêtes mais qui ont eu le tort de les acheter sur des sites que le studio français réprouve est un geste forcément appréciable. Cette affaire illustre toutefois la difficulté que peuvent rencontrer certains clients pour distinguer les sites licites des autres, en particulier ceux qui se trouvent à la limite.

Ainsi, Ubisoft dit conseiller très fortement aux consommateurs de passer par des revendeurs de confiance pour acquérir des clés de licence. Or, comment les joueurs peuvent-ils deviner qui est un revendeur de confiance ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés