WhatsApp est en train de tester les appels téléphoniques depuis son application mobile pour Android. Des usagers ont constaté que ce service s'active lorsqu'un appel entrant est reçu via le numéro de téléphone renseigné lors de l'inscription.

Le secteur de la téléphonie par Internet aiguise bien des appétits ces derniers temps. Alors que des acteurs de poids comme Skype et Hangouts contrôlent déjà de vastes parts de marché, de nouveaux challengers tentent malgré tout leur chance. Ainsi, la fondation Mozilla a fait son entrée l'an dernier avec le service de visiophonie Hello, suivi quelques mois plus tard par Mega et son application MegaChat.

Cette fois, c'est au tour de WhatsApp de se préparer à faire son entrée dans l'arène. En effet, des usagers ont constaté l'existence d'une expérimentation permettant de passer des appels téléphoniques avec la dernière version bêta de l'application mobile pour Android. D'après eux, ce service de téléphonie par Internet est activé lorsqu'un appel entrant est détecté.

Selon les captures d'écran publiées par les usagers, les appels téléphoniques sont regroupés dans un onglet "appels" situé à gauche, après ceux pour la messagerie instantanée et la liste de contacts. De façon générale, l'interface n'est pas différente de ce qu'on peut trouver chez la concurrence, avec des indications sur la durée de la durée des appels, leur date, et ainsi de suite.

En ajoutant une nouvelle corde à son arc, WhatsApp va permettre à sa maison-mère (Facebook) de rivaliser avec les grands acteurs de la téléphonie par Internet, à savoir Microsoft (avec Skype) et Google (avec Hangouts). Mais le développement d'un outil de téléphonie par Internet n'est pas le seul chantier lancé par WhatsApp.

En effet, le service travaille par exemple sur une version web de sa messagerie instantanée (celle-ci est disponible, mais elle est encore assez limitée). Il souhaite aussi étendre le chiffrement de bout-en-bout pour renforcer la confidentialité des échanges. Cette protection est lancée sur Android, mais pas encore sur les autres O.S.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés