Toshiba se prépare à quitter le marché nord-américain des téléviseurs, jugé insuffisamment rentable. L'entreprise japonaise compte aussi délaisser cette activité dans d'autres régions du monde, sauf au Japon, qui demeure un marché en croissance, selon elle.

Trop concurrentiel, le segment des téléviseurs ? C'est le point de vue de Toshiba. Le fabricant japonais de matériel électronique et informatique a fait savoir cette semaine qu'il se retirait du marché nord-américain, faute de perspectives. À partir de mars, sa marque dans ce secteur sera gérée par le groupe taïwanais Compal Electronics, via une licence d'exploitation.

Le retrait de Toshiba du marché outre-Atlantique préfigure peut-être un mouvement plus global dans d'autres régions du monde. Selon Reuters, des négociations doivent débuter dès le mois d'avril pour que le groupe nippon puisse là encore confier la fabrication et la commercialisation de ses produits à d'autres firmes. Seul le Japon devrait être épargné, le pays ayant, selon Toshiba, des opportunités de croissance.

La trajectoire de Toshiba rappelle celle de Sony, même si ce dernier n'a pour l'instant pas encore pris ses distances avec le secteur des téléviseurs. Début 2014, le géant de l'électronique grand public a procédé à la réorganisation de sa branche TV en en faisant une filiale à part.

( photo : CC BY Mark Krynsky )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés