Il y a maintenant près d’un an que l’Association Américaine des Studios de Cinéma (MPAA) a joyeusement annoncé un accord avec BitTorrent. Dan Glickman, le patron de la MPAA, avait salué ce BitTorrent qui « montre la voie aux autres sociétés par son exemple« . Il y a quelques mois la MPAA s’était même affichée aux côtés de BitTorrent dans un salon technologique. Mais plus récemment le lobby d’Hollywood dévoilait à la presse sa pyramide du piratage (.pdf) qui pointe du doigt les moteurs de recherche comme « facilitateurs » du piratage. Mais bien sûr, le moteur de recherche officiel de son partenaire préféré BitTorrent est sans aucun doute parfaitement légal et n’induit pas du tout le consommateur (pardon, le pirate qu’il faut poursuivre) en erreur. Sacrée MPAA…

Search for Torrent Files

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés