D'une durée de neuf heures, l'adaptation cinématographique du Hobbit s'est achevée en décembre avec la diffusion du dernier film au cinéma. Mais pour un fan, cette version est beaucoup trop longue par rapport au roman. Il a donc décidé de remonter la trilogie en un seul film de 4 heures, au risque de s'attirer le courroux des studios.

L'adaptation cinématographique du Hobbit réalisée par Peter Jackson est-elle beaucoup trop longue ? C'est l'opinion de TolkienEditor. Cet internaute, manifestement passionné par le roman de l'écrivain J. R. R. Tolkien, s'est en effet lancé dans un travail titanesque consistant à ré-assembler les plans et les séquences de cette trilogie pour n'en garder que le meilleur dans un seul long-métrage.

Comment ?

GARDER UNIQUEMENT L'INTRIGUE PRINCIPALE

En évacuant plusieurs scènes qui ne servent pas directement l'intrigue principale de l'histoire. Sur son blog, TolkienEditor indique par exemple que le triangle amoureux entre Tauriel, Legolas et Kili, a été retiré de sa version. Le personnage de Tauriel a également été supprimé, car il n'existe pas pas dans le roman. Quant à la présence de Legolas, elle est réduite à un bref caméo dans la forêt de Grand'Peur

D'autres retraits significatifs ont aussi eu lieu : l'enquête à Dol Guldur disparaît, tout comme les apparitions de plusieurs personnages (Radagast, Saroumane et Galadriel). L'arc concernant Azog (un Orc albinos commandant les forces de Sauron) a été fortement élagué, tout comme la majorité des scènes à Lacville. Toute l'introduction avec le vieux Bilbo et Frodon a aussi été enlevée.

TolkienEditor précise que plusieurs autres décisions ont été prises pour réduire la durée du film à 4 heures (4h30 en incluant le générique de fin). La durée des scènes d'action a été réduite, dont celles impliquant des Orcs, la bataille des cinq armées, l'affrontement entre Smaug et les Nains et la fuite dans des tonneaux portés par un torrent. Diverses autres coupures mineures ont aussi eu lieu.

DE NEUF HEURES À QUATRE HEURES

Par rapport à la trilogie de Peter Jackson, cette version dure moitié moins longtemps. En effet, l'adaptation cinématographique occupe très exactement 9 heures de film si l'on tient compte des versions longues. Or, cette durée excessive – pratiquement 3 heures par film – est source de polémique dans la mesure où le matériau initial fait moins de 300 pages.

TolkienEditor explique qu'il a utilisé la version commerciale des deux premiers films et une copie pirate du troisième long-métrage pour effectuer ce travail. Le résultat, qui est proposé au téléchargement via BitTorrent, va toutefois lui causer d'importants ennuis judiciaires si les sociétés de production qui ont financé la trilogie de Peter Jackson se mettent en branle.

En effet, TolkienEditor n'a pas les droits pour distribuer sa version.

QUAND L’ŒUVRE ÉCHAPPE A SON CRÉATEUR

Ce travail rappelle au passage plusieurs autres projets du même genre qui ont vu le jour avec Star Wars. Citons par exemple Star Wars Uncut qui a donné lieu à un remake de la trilogie totalement absurde, ou les différents "remontages" de la prélogie afin d'en proposer une version revue et corrigée (la qualité de la prélogie proposée par George Lucas étant régulièrement brocardée par les fans).

La démarche initiée par TolkienEditor souligne en tout cas une situation qui apparaît lorsqu'une œuvre – en particulier cinématographique (à l'image de Star Wars, des œuvres de Tolkien ou d'Indiana Jones…) – devient un véritable phénomène culturel. Dans ce cas de figure l'œuvre échappe alors à son créateur et le public s'en empare, pour en être le gardien ou pour en proposer une toute autre interprétation.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos