La plateforme eBay indique qu'elle reversera à Charlie Hebdo toutes les commissions qu'elle percevra au cours des ventes d'anciens numéros du journal. Depuis l'attentat contre la rédaction de l'hebdomadaire, des internautes tentent de tirer profit de la situation.

Il fallait s'y attendre. Dans les heures qui ont suivi l'odieux attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, quelques initiatives particulièrement nauséabondes sont apparues sur la toile. Alors que les évènements récents devraient inciter à un minimum de décence, des internautes n'ont rien trouvé de mieux à faire que de tenter de faire des affaires sur le dos de l'attentat.

Ainsi, des enchères sont apparues sur eBay pour vendre des numéros du journal. Le numéro 1177 de Charlie Hebdo est très demandé, puisqu'il s'agit de celui qui a été publié le jour même de la fusillade. Les prix sont très variables. Cela commence à quelques dizaines d'euros, tandis que les enchères les plus actives affichent déjà des sommes complètement folles (75 350 euros !).

Vu la sensibilité du sujet et son caractère très récent, eBay était évidemment attendu au tournant. S'il n'y avait a priori aucune raison objective et légale d'empêcher les vendeurs de mettre aux enchères d'anciens numéros. La plateforme, consciente du risque médiatique, a donc pris les devants dès jeudi. Dans un message, elle annonce que les commissions perçues seront reversées à Charlie Hebdo.

"En France, nous donnerons à Charlie Hebdo, les éventuelles commissions perçues par eBay sur les ventes de magazines et produits de Charlie Hebdo liées à cette tragédie". Le site d'enchères rappelle par ailleurs qu'il "n'impose aucune restriction en termes de prix des objets en vente". Les vendeurs sont donc libres de fixer leur prix… et les enchérisseurs de suivre ou pas.

Quoiqu'il en soit, eBay n'a semble-t-il pour l'instant trouvé aucun motif pour interdire ces transactions. Le site rappelle néanmoins qu'il "se réserve le droit de retirer de son site toute annonce en contradiction avec ses règlements et les principes et valeurs de la communauté d'eBay".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés