Au CES de Las Vegas, le concept d'une montre connectée modulaire baptisée Blocks a été présenté. L'accessoire utilise en fait les maillons du bracelet pour accueillir certains composants. Libre ensuite au porteur de choisir les fonctionnalités qui l'intéressent, en "composant" lui-même son bracelet.

Jusqu'à présent, nous connaissions le principe des téléphones modulaires. Ces derniers, en cours de développement à l'image du projet Ara ou du Puzzlephone, reposent sur l'idée d'un terminal évolutif, dont les principaux composants (par exemple la batterie, l'objectif photo, le processeur) pourraient être remplacés facilement par l'usager au gré de ses envies ou de ses besoins.

Il est toutefois possible d'appliquer le concept de modularité à d'autres produits. C'est ce qu'a constaté Gizmodo en parcourant les stands au Consumer Electronics Show. Une équipe a eu l'idée de s'en servir sur une montre connectée, baptisée Blocks. Ici, chaque maillon ou presque a un rôle bien précis : batterie, carte SIM, micro, GPS, puce NFC pour les paiements sans contact, et ainsi de suite.

Sur les images, on peut voit que les maillons sont connectés entre eux par des prises Jack. C'est donc par ce canal-là que l'équipe souhaite que le courant de la batterie et les informations des différents modules circulent. Le projet est toutefois à un stade très initial. Une compagne de financement participatif sur Kickstarter est prévue prochainement.

Les concepteurs prévoient de vendre la Blocks autour de 330 dollars. Le module central,c 'est-à-dire celui accueillant l'écran, devrait coûter autour de 150 dollars tandis que les maillons seront facturés entre 20 et 40 dollars selon leur fonction. Il est aussi prévu de vendre des maillons sans rôle particulier, ainsi que des demi-maillons, pour correspondre à tous les types de poignet.

Nonobstant les obstacles techniques et le look encore grossier de l'appareil, l'idée derrière le Blocks est en tout cas séduisante. Elle met à profit le bracelet pour améliorer la montre connectée tout en offrant des perspectives intéressantes. Par exemple, l'un des défauts de ce type d'appareil est l'autonomie. Elle pourrait être renforcée tout simplement avec des maillons supplémentaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés