Sony a présenté au cours du CES 2015 un téléviseur 4K dans l'épaisseur est réduite à 4,9 millimètres. Cependant, cette extrême finesse n'est pas appliquée uniformément. Au niveau des composants électroniques, le téléviseur gagne nettement en épaisseur.

Véritables stars des salons high tech, les téléviseurs sont cette année encore au rendez-vous du Consumer Electronics Show. Comme en 2014, la mode est aux appareils plus ou moins incurvés – offrant, selon les constructeurs, un confort visuel rehaussé – et capables d'atteindre un niveau de détail jamais égalé, grâce à la généralisation de l'ultra haute définition (ou 4K).

Parmi les nombreuses annonces faites depuis le début du salon, celle de Sony sur son dernier modèle – XBR X900C – interpelle. En effet, le constructeur japonais annonce que son nouveau téléviseur est le plus fin du monde. À son endroit le plus étroit, l'épaisseur ne fait que 4,9 millimètres. À titre de comparaison, c'est plus fin que de nombreux téléphones portables, comme l'iPhone 6.

Mais en réalité, il y a un piège qu'il convient de relever. Si l'épaisseur du XBR X900C atteint effectivement 4,9 millimètres, ce n'est que par endroits. Là où figurent les principaux composants électroniques, c'est-à-dire vers le bas de l'appareil, le téléviseur s'élargit de façon importante.

Fonctionnant avec des LED, ce nouveau téléviseur sera proposé en trois déclinaisons : diagonale de 55, 65 ou 75 pouces. L'affichage sera en UHD, soutenu par le processeur X1 qui servira à améliorer la précision des couleurs, le contraste et la clarté des vidéos en haute et ultra haute définition. Sony indique enfin que la plateforme Android TV sera embarquée.

Sony prévoit de les commercialiser ce printemps, à un prix non communiqué.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos