Sorti la semaine dernière au cinéma et sur les plateformes de VOD, The Interview a généré plus de 17,8 millions de dollars en 4 jours. Bien que survenue dans un contexte particulier, cette sortie simultanée repose néanmoins la question de la diffusion des films en VOD le jour de leur sortie au cinéma.

Au terme d'une longue valse-hésitation, Sony a finalement réussi à reprogrammer la sortie de The Interview dans plusieurs centaines de salles de cinéma aux États-Unis, alors que la projection avait été annulée quelques semaines plus tôt suite à des menaces. Et comme l'on pouvait s'y attendre, il n'y a eu aucun incident particulier dans les quelques 331 salles qui ont remis à l'affiche The Interview.

Dans le même temps, le studio de cinéma a mis en ligne le film sur quelques plateformes de vidéo à la demande. Il est d'abord arrivé sur YouTube (5,99 dollars pour une simple diffusion, 14,99 dollars pour un téléchargement sur le disque dur), avant d'être proposé sur d'autres services. Ce week-end, The Interview a ainsi fait ses débuts sur l'iTunes Store d'Apple.

Depuis sa diffusion sur Internet, le film s'est aussi retrouvé sur de nombreuses plateformes alternatives. À peine vingt-quatre heures après sa mise à disposition sur YouTube, le nombre cumulé de téléchargements illicites a dépassé le million. La version piratée du long-métrage s'échange aujourd'hui massivement sur le réseau BitTorrent, mais aussi sur les hébergeurs spécialisés.

17,8 MILLIONS DE DOLLARS EN 4 JOURS

Ce succès sur les sites illicites nuit-il à la carrière légale de The Interview ? En tout cas, il ne dissuade pas les Américains de se rendre au cinéma ni de fréquenter les plateformes licites. Selon Sony, cité par Deadline, le film a engrangé 15 millions de dollars de recettes en l'espace de quatre jours pour la vente et la location du film sur le net. Le film a aussi généré 2,8 millions de dollars via les salles de cinéma.

En moins d'une semaine, c'est donc 17,8 millions de dollars qui ont été enregistrés. Vu le budget total pour concevoir le film, qui est estimé à 44 millions de dollars, le studio de cinéma devrait rentrer dans ses frais d'ici quelques semaines. Surtout que la comédie n'est pour l'instant même pas encore à l'affiche en dehors de l'Amérique du Nord.

SORTIE SIMULTANÉE CINÉMA / VOD

De fait, The Interview relancera le débat autour de la sortie simultanée des films au cinéma et en VOD. Comme en France, qui a son propre régime de diffusion avec la chronologie des médias, la question agite le secteur professionnel aux USA. On a ainsi vu quatre grands réseaux de salles de cinéma s'élever contre la diffusion de Tigre et Dragon 2 sur Netflix le jour de sa sortie au cinéma.

Dans le cas de la France, tout tourne autour de la chronologie des médias. Pour généraliser une sortie simultanée, il faudrait la réformer. Or les propriétaires et exploitants de salles refusent de bouger sur cette question. Des études ont toutefois noté que les deux modes d'accès n'étaient pas condamnés à se cannibaliser, même s'ils venaient à être activés en même temps.

Cela étant, le cas du long-métrage réalisé par Evan Goldberg et Seth Rogen est vraiment particulier.

Contrairement à toutes les autres expérimentations de sortie simultanée, The Interview a eu une promotion tout à fait atypique : il s'est en effet retrouvé au centre d'une discorde politique entre les États-Unis et la Corée du Nord, sur fond de piratage de Sony Pictures. Aussi, les enseignements qui seront tirés de cette expérience seront à considérer avec précaution.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés