Depuis la sortie de l'iPhone 6 Plus, le smartphone a fait l'objet de quelques critiques sur sa trop grande taille et sa relative fragilité. Ces réflexions n'auraient pas échappé à Apple, qui aurait l'intention de sortir un iPhone 6 Mini l'année prochaine, d'après un analyste.

Depuis la sortie de l'iPhone en 2007, Apple a fait évoluer à deux reprises l'écran de son smartphone. D'abord en 2012, avec l'arrivée de l'iPhone 5 et de son écran 4 pouces (contre 3,5 pouces auparavant). Puis en 2014, avec le lancement de l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus : le premier dispose d'un écran de 4,7 pouces, tandis que l'autre est encore plus grand, avec une diagonale de 5,5 pouces.

L'évolution de l'iPhone s'inscrit dans une tendance générale qui a vu les terminaux devenir de plus en plus grands. Aujourd'hui, les mobiles dotés d'un vaste affichage sont très communs. Certains sont d'ailleurs tellement immenses qu'une nouvelle catégorie a fini par voir le jour : les phablettes, qui désignent les appareils dont l'écran se situe entre 5 et 7 pouces. Au-delà, ce sont les tablettes.

Peut-on néanmoins imaginer un retour en arrière ? Dans le cas d'Apple, un analyste du cabinet Cowen and Company cité par Apple Insider considère que la commercialisation d'un iPhone 6 de plus petite taille n'est pas à exclure en 2015. D'après lui, l'entreprise américaine travaille sur une version du smartphone dont la diagonale d'écran mesurerait 4 pouces, c'est-à-dire comme les iPhone 5, 5c et 5s.

La sortie d'un iPhone 6 plus petit pourrait se justifier, dans la mesure où le modèle le plus grand (5,5 pouces) s'avère relativement fragile. Plusieurs consommateurs ont constaté que le smartphone est susceptible de se plier dans la poche (toutefois, les cas recensés ne sont pas extrêmement nombreux). À l'inverse, un modèle de taille réduite sera moins sensible aux contraintes.

En outre, des usagers ont expliqué avoir quelques difficultés à utiliser l'iPhone 6 Plus d'une seule main alors qu'ils avaient l'habitude de le faire sans problème avec les modèles précédents. Bien qu'Apple ait prévu une fonctionnalité permettant de faire défiler les applications, la taille excessive de l'iPhone 6 Plus bouleverse l'utilisation quotidienne pour un certain nombre de clients.

Toujours selon l'analyste de Cowen and Company, cet iPhone 6 Mini serait livré avec des caractéristiques techniques moins avancées que celles figurant dans les deux autres appareils. Celui-ci pourrait en fait reprendre une grande partie des entrailles de l'iPhone 5s (voire la totalité), exactement comme l'iPhone 5c, qui n'était qu'un iPhone 5 reconditionné.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés