Si vous avez dans votre entourage un joueur de World Of Warcraft, il y a un peu moins d’une chance sur deux pour qu’il soit drogué ! Selon Maressa Hecht Orzack, une psychologue de l’hôpital McLean dans le Massachusetts, 40 % des joueurs de WoW sont accros au jeu édité par Vivendi. Selon elle, les boîtes des jeux de rôle massivement multijoueurs (MMORPG) devraient avoir un avertissement similaire à ceux que l’on trouve sur les paquets de cigarette. « Jouer peut nuire aux spermatozoïdes » ? Evidemment, tout dépend de ce que l’on appelle « accro » voire drogué. La chercheuse est assez vague sur le sujet et l’on aurait presque tendance à croire qu’elle prêche pour ses Computer Addiction Services.
Si elle dit vrai, ça fait tout de même 2,6 millions de joueurs drogués par Vivendi. Et dire que le gouvernement a décoré leur lobbyiste en chef…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés