Google annonce avoir mis au point le premier vrai prototype de la Google Car. Celui-ci est basé sur le même modèle que la version qui avait été présentée en mai dernier.

Que de chemin parcouru par Google depuis la présentation de son tout premier prototype de voiture sans conducteur, en 2011 ! Imaginé au départ pour compléter son service de navigation virtuelle Street View, le projet a depuis largement pris son envol. Et après plusieurs années de développement, l'entreprise américaine vient d'annoncer la version finale de son prototype de Google Car.

Il s'agit en fait du même modèle que celui qui avait été dévoilé en mai dernier, sauf qu'à l'époque il ne s'agissait pas d'une vraie voiture. C'était une maquette générale de la future Google Car. Par exemple, les phares à l'avant du véhicule étaient des faux. Néanmoins, l'automobile était déjà en mesure de circuler sur un parking à une vitesse (bridée volontairement) de 40 km/h.

Si Google a franchi une nouvelle étape avec sa voiture, d'autres obstacles se dressent encore sur sa route. Sur le plan réglementaire, le véhicule devra par exemple être doté d'un volant, de pédales et d'une boîte de vitesses s'il veut circuler sur la voie publique. En effet, il est indispensable que celui à la place du conducteur puisse être en mesure de reprendre le contrôle du véhicule à tout instant.

Mais les principaux efforts à faire se situent sur le plan technique. Et dans ce domaine, le chemin à parcourir reste considérable. Outre une cartographie très fine de l'ensemble du réseau routier sur lequel la Google Car est susceptible de se rendre, il faudra que l'ordinateur de bord gère des situations imprévues (chantier non indiqué sur le GPS par exemple, ou piéton hésitant à traverser la voie).

Google est conscient que son auto n'est pas encore au point. Les tests vont se poursuivre sur son circuit privé, ainsi que sur certaines routes de Californie, avec à bord un conducteur pour surveiller le comportement de la Google Car. Selon le calendrier évoqué par plusieurs constructeurs, les premiers modèles semi-autonomes de voitures vont arriver entre 2015 et 2020.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés