YouTube annonce l'ajout d'un mode hors ligne dans son application mobile pour Android. Dans un premier temps, l'option est proposée pour les usagers vivant en Inde, en Indonésie et aux Philippines. Celle-ci permet concrètement de télécharger une vidéo pour la consulter plus tard.

La connexion à Internet n'est désormais plus constamment obligatoire pour visionner des vidéos sur YouTube. Le site d'hébergement américain vient en effet d'annoncer l'arrivée d'un mode "hors ligne" sur son application mobile pour Android. Avec celui-ci, les usagers pourront quand même consulter une vidéo même sans avoir activé le WiFi ou sans couverture 3G / 4G satisfaisante.

Dans les faits, l'option présentée jeudi par YouTube requiert au préalable de télécharger la vidéo sur son smartphone. Dit autrement, la connexion à Internet demeure incontournable – du moins, au début – pour pouvoir profiter ensuite du mode hors ligne. D'ailleurs, le bouton qui donne accès à cette fonctionnalité utilise une icône qui représente le téléchargement.

Lorsque le téléchargement débutera, l'utilisateur pourra choisir la qualité de la vidéo (360p pour un affichage moyen, 720p pour un affichage haute définition), ce qui aura une influence directe sur le poids du fichier à télécharger. Une fois cette étape achevée, il aura alors 48 heures pour lancer la lecture. Au-delà de cette période, le fichier sera retiré et il faudra tout recommencer depuis le début.

Toutes les vidéos ne pourront pas être téléchargées. Celles qui le pourront seront ensuite listées dans une nouvelle rubrique accessible par le menu de l'application mobile. Mais selon la plateforme d'hébergement, "la plupart des contenus populaires sur YouTube" disposera de cette option. A priori, celle-ci est donc disponible lorsque la vidéo atteint un certain niveau de popularité.

Dans un premier temps, la fonctionnalité est réservée aux usagers se trouvent en Inde, aux Philippines et en Indonésie. YouTube explique avoir pris en compte plusieurs facteurs pour déterminer les pays qui expérimenteront cet outil, allant du taux d'adoption des smartphones, à la couverture du territoire en matière d'Internet mobile, en passant par le coût de la connexion et les débits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés