Heureusement que les instituts de sondages existent pour mettre en évidence la dérive de notre société moderne. « Les adolescents qui ont regardé le plus de contenus sexuels [à la télévision] ont eu deux fois plus de chances que ceux qui en ont vu le moins d’avoir des rapports sexuels dans l’année suivante« . C’est exactement la même conclusion que celle relevée hier à propos des chansons aux paroles un peu trop explicites. Il faut dire qu’elle provient du même institut, RAND, qui veut « rendre le monde plus sûr« . Les chercheurs conseillent donc d’exposer davantage les jeunes à des contenus montrant les risques liés aux rapports sexuels, qui eux tendraient à refrener les pulsions.

Et puisque selon RAND même un baiser est un comportement sexuel, évitons à l’avenir d’afficher le « final kiss » tant filmé par les démons d’Hollywood.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés