Pour encourager les jeunes Américains à découvrir la programmation, qui est perçue comme un enjeu national, Barack Obama a participé à une session de Hour of Code. À cette occasion, le président des États-Unis a écrit un programme informatique.

C'est peut-être un signe supplémentaire du fossé qui sépare la culture politique américaine de celle en vigueur en France. Afin d'encourager la jeunesse à découvrir la programmation informatique, Barack Obama s'est glissé pendant quelques minutes dans la peau d'un développeur. Un exercice dans lequel on peine à imaginer François Hollande ou l'un de ses prédécesseurs.

À cette occasion, le président américain a écrit quelques lignes de code en présence de plusieurs élèves. Manifestement, il s'en est bien tiré puisqu'il est parvenu à produire un résultat – même si l'on peut supposer que Barack Obama a été briefé auparavant, afin que cette mise en scène s'achève sur un succès et ne donne surtout pas l'impression que la programmation est compliquée pour le premier venu.

Selon le compte-rendu de Techcrunch, le code de Barack Obama permet simplement d'afficher un carré à l'écran. Ce n'est certes pas très impressionnant, mais l'essentiel se trouve dans le message politique qu'il y a derrière, pas dans la complexité du programme, ni dans le langage utilisé.

La participation du président américain à une session de Hour of Code s'inscrit dans une politique visant à favoriser les vocations en informatique. Déjà l'an dernier, Barack Obama avait pris la parole pour adresser un message d'encouragement à Code.org, une organisation fondée début 2013 et notamment destinée à encourager les adolescents à apprendre à programmer et démocratiser l'apprentissage de l'informatique.

Un programme, Hour Of Code, qui permet d'apprendre à programmer par des sessions d'une heure, a ainsi été mis en place. Outre Barack Obama, plusieurs personnalités issues de l'industrie des nouvelles technologies e (Bill Gates, Mark Zuckerberg, Gabe Newell, Jack Dorsey, Drew Houston…) ont aussi apporté leur soutien à Code.org.

Ces initiatives visent en particulier à répondre à répondre aux offres d'emploi qui sont insatisfaites dans le secteur informatique, faute de qualification, mais aussi à permettre aux États-Unis de se maintenir à la pointe de la technologie et de l'informatique, face à une compétition internationale de plus en plus vive.

Cette semaine, Barack Obama a renouvelé ses encouragements :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos