En juin dernier, BitTorrent intégrait dans sa version 4.2 le Cache Discovery Protocol (CDP), une technologie de mise en cache censée permettre aux FAI de mieux gérer le traffic P2P. Mais nous avions alors manqué un détail. Le protocole en question est une technologie de CacheLogic, le spécialiste de la gestion du traffic lié au Peer-to-Peer. Lundi, BitTorrent et CacheLogic ont annoncé la création de VelociX, une plate-forme basée sur ce même CDP et qui favorise les contenus payants. Si le FAI met en place VelociX sur son réseau, le téléchargement par BitTorrent (entre autres) de contenus légaux fournis par des studios sera beaucoup plus rapide que le téléchargement de contenus non reconnus par la plate-forme. Qui a parlé de neutralité du net ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés