Google a modifié le fonctionnement de Gmail pour autoriser l'édition des fichiers Office envoyés par courrier électronique directement depuis le webmail. Par ailleurs, la firme annonce que son outil supporte quinze nouveaux formats utilisés par la suite bureautique.

C'est une modification en apparence anodine, mais qui pourrait grandement simplifier la vie des utilisateurs. Dans un message publié mardi, Google indique que la modification des fichiers Office envoyés par courrier électronique peut désormais avoir lieu directement dans Gmail.

Au survol d'une pièce jointe, une nouvelle icône s'affiche désormais. Celle-ci permet de convertir automatiquement les fichiers reçus afin qu'ils puissent être lus par Docs (le traitement de texte de Google), Sheets (le tableur) ou Slides (présentation), sans jamais avoir besoin de passer par le disque dur.

Google précise que cette fonctionnalité se fait via Drive, son service de stockage à distance lancé par la firme de Mountain View. Cela offre certains avantages, explique la société, comme poursuivre l'édition depuis un autre terminal, consulter l'historique des révisions et accéder au fichier depuis n'importe où.

Au passage, Google signale que la conversation des fichiers Office prend désormais en compte quinze nouveaux formats :

  • dot, dotx, dotm*, docm* pour Google Docs ;
  • xlt, xltx, xltm*, xlsm* pour Google Sheets ;
  • pot, potx, potm*, pptm*, pps, ppsx, ppsm* pour Google Slides.

Dans la bataille des services de stockage à distance, l'accès aux fichiers et leur manipulation constituent l'un des nerfs de la guerre. Dropbox l'a bien compris, puisque l'hébergeur s'est rapproché de Microsoft pour figurer dans les applications d'Office, en échange de quoi il simplifiera les interactions avec la suite bureautique du géant des logiciels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés