Il y a désormais officiellement 3 milliards d'internautes dans le monde, d'après les dernières statistiques de l'Union internationale des télécommunications (UIT). L'agence onusienne, qui s'attendait à franchir ce palier en fin d'année, précise néanmoins qu'il y a encore sur Terre une grande majorité des hommes qui n'a toujours pas accès au réseau des réseaux.

Les personnes qui n'ont pas accès à Internet – ils sont encore 4,3 milliards – vivent principalement dans les pays en voie de développement (pour 90 % d'entre eux). Cependant, la situation change progressivement. Entre 2009 et 2014, "le nombre d’internautes dans les pays en développement a doublé". Et l'accès à Internet par mobile permet d'échapper de plus en plus à l'insuffisance des infrastructures dans le fixe.

Selon l'UIT, les 42 pays les moins connectés rassemblent une population totale de 2,5 milliards d'habitants. De nombreux facteurs, qui se cumulent parfois, peuvent expliquer cette situation : un niveau de vie insuffisant, une situation politique instable, des infrastructures défaillantes ou inexistantes, l'impossibilité d'avoir accès au réseau électrique, la vie en zone rurale…

Tout ceci explique pourquoi il est très difficile pour certains habitants d'accéder à Internet, d'autant qu'ils ont souvent des préoccupations plus urgentes. Cependant, cela n'empêche pas les géants du net de s'intéresser à eux. Depuis quelques mois, Facebook (avec Internet.org et des drones) et Google (avec Loon et Titan Aerospace) ont dévoilé des initiatives visant justement à leur apporter le net.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés