La police londonienne annonce deux arrestations en Angleterre dans le cadre de l'enquête visant à déterminer l'origine de la fuite du film The Expendables 3, qui est apparu sur Internet trois semaines avant sa sortie au cinéma.

Au cours de l'été, The Expendables 3 a fait l'objet d'un piratage bien avant sa sortie au cinéma. Programmé dans les salles obscures pour le 15 août aux États-Unis et le 20 août en France, le film est apparu sur Internet trois semaines avant le début de son exploitation, le 25 juillet. Résultat, de nombreux internautes se sont précipités sur les sites de téléchargement pour en récupérer une copie.

Bien qu'exclusivement en version originale, le film a aussi connu son heure de gloire sur les plateformes de piratage francophones. De nombreux liens ont par exemple été publiés sur Zone-Téléchargement (site dédié au téléchargement direct) et T411 (site de liens BitTorrent), pour n'en citer que deux. Dès le 25 juillet, plusieurs milliers de téléchargements avaient déjà été complétés dans l'Hexagone.

Quatre mois après les faits, l'origine de ce piratage a peut-être été identifiée. Comme le pointe Torrentfreak, la police londonienne a diffusé un communiqué ce mardi dans lequel elle a annoncé l'arrestation de deux individus âgés de 33 et 36 ans. Ces derniers sont suspectés d'avoir récupéré cette copie du film alors qu'elle était stockée sur un service de cloud appartenant vraisemblablement aux sociétés de production.

Cette version pirate est en effet décrite comme un DVD Screener. Selon le jargon des habitués du téléchargement, cela signifie que le long-métrage provient d'un disque promotionnel. En général, la qualité de l'image et du son est largement satisfaisante. Elle n'a en tout cas rien à voir avec une copie Cam, qui est directement enregistrée dans une salle de cinéma au moyen 'une petite caméra.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés