Google offrira un montant quatre fois plus élevé aux lauréats du Prix Turing, ce qui permettra d'aligner la récompense à celle généralement offerte aux récipiendaires du Prix Nobel. Une décision qui a du sens, car le Prix Turing est considéré comme le Prix Nobel de l'informatique.

Google va se montrer beaucoup plus généreux envers les informaticiens de génie. L'entreprise américaine a en effet décidé de quadrupler le montant de la récompense qui est décernée chaque année aux récipiendaires du Prix Turing, qui est décerné à ceux ayant apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de l'informatique. Désormais, les lauréats remporteront chacun un million de dollars.

Depuis 2007, Google et Intel parrainaient le Prix Turing en offrant 250 000 dollars aux vainqueurs. Cependant, le géant américain des microprocesseurs a finalement pris ses distances, laissant la firme de Mountain View supporter ce sponsoring. Pas effrayée par l'abandon de ce son partenaire, elle a décidé de faire monter les enchères et d'aligner la somme sur le montant de la récompense pour les prix Nobel.

Le Prix Turing est considéré comme le "Prix Nobel de l'informatique" (tout comme la Médaille Fields, qui est le Prix Nobel dans le domaine des mathématiques). Attribué depuis 1966, il a été baptisé en hommage à Alan Turing, connu pour ses travaux ayant permis de percer le secret du fonctionnement de la machine de chiffrement Enigma et le test de Turing, qui concerne l'intelligence artificielle.

Le Prix Turing a été remis à des personnalités comme Vinton Gray Cerf pour ses travaux dans les réseaux et le protocole TCP / IP ou à Ronald L. Rivest , Adi Shamir  et Leonard M. Adleman pour la cryptographie à clé publique et le système RSA. Les lauréats sont essentiellement de nationalité américaine, mais on trouve néanmoins un Français, Joseph Sifakis, pour ses avancées dans le "model checking".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés