Issu des cendres de Popcorn Time, le fork Time 4 Popcorn a connu quelques déboires en octobre avec la saisie de son nom de domaine. Désormais accessible à une nouvelle adresse, le service, présenté comme le "Netflix du piratage", affirme que cet incident l'a rendu "inarrêtable".

Il sera désormais plus difficile de neutraliser Time 4 Popcorn. C'est en tout cas la promesse faite par les concepteurs de la plateforme, qui est présentée parfois comme le "Netflix du piratage". Les auteurs annoncent en effet l'arrivée d'une version actualisée de leur logiciel pour Windows, qui doit permettre au service de continuer à fonctionner même en cas de saisie du nom de domaine.

"À partir de maintenant, Popcorn Time va continuer à fonctionner comme d'habitude même si notre domaine est neutralisé et, à l'avenir, les données nécessaires à Popcorn Time seront transférées directement via P2P (l'infrastructure est déjà prête à cette fin dans la v5 beta)", expliquent les créateurs. Dans le cadre d'une telle architecture, il sera alors encore plus compliqué de stopper les activités de la plateforme.

Saisie du nom de domaine

Le développement de cette nouvelle mouture est la conséquence directe des ennuis auxquels ont fait face les auteurs de Time 4 Popcorn. Mi-octobre, l'association EURid, qui a la responsabilité de gérer le domaine de l'Union européenne (.eu), a suspendu sans préavis l'adresse utilisée par Time4Popcorn pour des inexactitudes dans les informations renseignées lors de l'enregistrement.

Suite à cette saisie, une nouvelle adresse a été acquise en Suède (.se) en partant du principe que le nouveau domaine sera moins aisément vulnérable à l'influence des ayants droit. Le registre qui en a la charge a manifesté son opposition à la saisie des noms de domaine. C'est notamment pour cette raison que The Pirate Bay, après avoir essayé plusieurs adresses, a opté pour une URL en .se.

Time 4 Popcorn et PopcornTime.io

Time 4 Popcorn est né des cendres de Popcorn Time. Le projet originel a en effet dû fermer ses portes mais plusieurs autres initiatives sont apparues en exploitant le code source laissé sur GitHub, au grand dam de l'industrie du divertissement. Mais si Time 4 Popcorm fait beaucoup parler de lui, d'autres solutions sont également issues du code source du tout premier Popcorn Time.

C'est par exemple le cas de PopcornTime.io qui s'appuie aussi sur le protocole BitTorrent pour organiser la distribution des films et des séries télévisées entre les utilisateurs. Le projet est open source (les sources sont disponibles ici). Les deux groupes sont d'ailleurs en concurrence, pour ne pas dire franchement opposés, comme le montre cette conversation sur Reddit, relayée par PopcornTime.io sur Twitter.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés