Trop fragile, l'iPhone 6 ? Depuis sa mise en vente, quelques internautes ont indiqué que le smartphone, du fait de sa finesse, se pliait aisément. Après un silence de trois semaines, Apple a confirmé l'existence de neuf cas. Mais un site web en recense 342.

Présenté début septembre, l'iPhone 6 a connu un excellent démarrage commercial malgré un prix de vente très élevé. Après trois jours de disponibilité, le smartphone s'est vendu à plus de 10 millions d'exemplaires, établissant au passage un nouveau record de vente. Depuis, Apple n'a plus communiqué sur les performances de son produit mais celui-ci doit continuer à rencontrer un vif succès.

Si ce nouvel iPhone fait certainement le bonheur de nombreux clients de la firme de Cupertino, une polémique est toutefois apparue quelques jours après la sortie de l'iPhone 6. Ce dernier, du fait de sa finesse importante (6,9 et 7,1 mm pour l'iPhone 6 et le 6 Plus) et des matériaux utilisés, serait assez fragile. Placé dans une poche de pantalon, il pourrait se plier sans que son propriétaire n'y prenne garde.

Après trois semaines de silence, Apple est sorti de sa réserve fin septembre et indiqué que dans le cadre "d'une utilisation normale, une pliure sur l'iPhone est extrêmement rare et au cours de nos six premiers jours de vente, pas plus de neuf clients ont contacté Apple avec un iPhone 6 Plus tordu. Comme avec tout produit Apple, si vous avez des questions, merci de contacter Apple".

Sauf qu'en réalité, il y en a bien plus. Un site monté pour l'occasion, et baptisé "One of the Nine – Are you on one the nine ?" (L'un des Neuf – Êtes-vous l'un des neuf ?"), s'est mis en tête de recenser tous les clients d'Apple ayant constaté une déformation de leur iPhone 6 ou de leur iPhone 6 Plus. Résultat ? 342 témoignages ont pour l'instant été livrés, signale le site 9 to 5 Mac.

Il faut toutefois remettre ce nombre en perspective.

Même si la totalité des cas n'a pas été rapportée à One of the Nine, l'on peut supposer que les téléphones effectivement pliés n'excèdent pas quelques milliers ou dizaines de milliers dans le monde. En comparaison des millions de mobiles que la firme de Cupertino est en train de vendre, c'est même insignifiant. Mais cela ne dispense pas le groupe de prendre ses responsabilités, si cela s'avère nécessaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos