Google a participé à l'installation d'un distributeur automatique de Bitcoins sur son campus londonien, signe que la firme de Mountain View commence à s'intéresser à la monnaie électronique. Dans le monde, plusieurs dizaines de distributeurs automatiques sont déjà en fonctionnement.

Il faut croire que l'opinion de Google sur le Bitcoin est en train de changer. Alors que la monnaie électronique n'intéressait pas la firme de Mountain View en début d'année, voilà qu'une petite expérience est en train d'être conduite par le groupe américain. En effet, un distributeur automatique spécialisé dans le Bitcoin a été installé sur son campus londonien, rapporte TechRadar.

Outre son utilité pratique (avec ce distributeur, les occupants du campus peuvent acheter sur place des boissons et des collations), Google veut surtout favoriser l'émergence de nouvelles idées qui mettent en œuvre cette devise. Car si l'entreprise n'a pas forcément de projet concret dans l'immédiat, le groupe ne s'interdit de saisir la balle au bond plus tard.

Dans le monde, plusieurs dizaines de distributeurs automatiques de Bitcoins sont d'ores et déjà en fonctionnement, principalement en Amérique du Nord (comme au Canada, par exemple) et en Europe, selon la carte élaborée par Coindesk. On trouve également quelques distributeurs en Asie, en Australie, mais aussi en Amérique du Sud et au Moyen-Orient.

En Europe, trois pays francophones ont des distributeurs automatiques de Bitcoins. On en trouve deux en France, plus précisément à Paris. On en trouve également deux en Belgique (à Anvers et Gand) et cinq en Suisse (trois à Zurich, un à Genève et un à Lugano). De l'autre côté de l'Atlantique, un distributeur est référencé dans la ville de Québec et quatorze sont à Montréal.

( photo : TechRadar )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés