C’est une réponse de 50 pages qu’Apple a adressé aux autorités de régulation de Scandinavie. Suivant le débat initié en France par le projet de loi DADVSI, des associations de consommateurs au Danemark, en Norvège et en Suède veulent obliger la firme de Cupertino à rendre l’iPod et iTunes interopérable avec les autres plate-formes. Selon le Konsumenverket, une association de consommateurs suédoise, les conditions d’exploitation de la plate-forme iTunes sont illégales en Scandinavie. Apple avait jusqu’à mardi pour répondre au régulateur, et l’on ignore encore le contenu de sa réponse puisque la firme a demandé sa confidentialité.
Si les demandes scandinaves ne sont pas satisfaites, iTunes pourrait être renvoyé hors des terres nordiques. « S’ils ne changent rien, nous devrons très probablement les traîner devant la justice suédoise« , a pour sa part confirmé Bjorn Smith, porte-parole du Konsumenverket. Or avec les menaces proférées par Apple à la France, le doute est mince sur le contenu de la réponse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés