Barney Wragg, qui était depuis cinq ans vice-président de la division numérique chez Universal Music (eLabs), prend la tête des opérations numériques de son concurrent EMI. « Dans son nouveau rôle, Wragg sera responsable de développer et de diriger dans son ensemble l’application de la stratégie de EMI Music, en travaillant étroitement avec les cinq bureaux régionaux de la société et ses filiales partout dans le monde« , explique EMI. Lorsqu’il était encore chez Universal, Wragg fut responsable de la numérisation record du Live 8, du partenariat entre Apple et U2 et de la sortie numérique du catalogue des Rolling Stones du label Ackbo.
Mais au fond le plus important pour EMI et pour ses clients, c’est de savoir quel est le niveau d’ouverture d’esprit et la vision de Barney Wragg. Un élément de réponse : l’homme est un grand amateur des DRM et fut un des hommes clés de l’initiative SDMI dans les années 1990.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés