Le consortium HDMI chargé de vendre les licences de la connectique audio/vidéo numérique a annoncé ce mois-ci une baisse de tarif. A compter du mois de novembre, le droit d’exploitation de l’interface dans des produits passera de 15.000 à 10.000 dollars par an. Les membres du consortium (Hitachi, Panasonic, Philips, Silicon Image, Sony, Thomson et Toshiba) souhaitent ainsi encourager un nombre croissant d’entreprises à exploiter la norme. Plus tôt dans le mois, le consortium avait publié les spécifications du HDMI 1.3, qui ajoute un niveau de couleurs conséquent et augmente la bande passante de 165 MHz à 225 MHz.
Le HDMI lutte en effet aussi bien techniquement que financièrement contre d’autres normes en cours d’élaboration, en particulier sur le segment informatique. Le format UDI qui est totalement libre de toute licence et compatible avec les normes DVI et HDMI, bénéficie du soutien d’entreprises de renom : Apple, Intel, LG, National Semiconductor, Samsung, Silicon Image, Nvidia, THine Electronics, FCI, Foxconn et JAE Electronics. Un troisième concurrent, le DisplayPort du groupe VESA (originaire des normes graphiques VGA), a reçu récemment le soutien de Dell, HP et du chinois Lenovo (qui a racheté la division ordinateurs de IBM).
Si vous pensiez que le HDMI était déjà la norme, détrompez-vous…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés