Le groupe de rock irlandais U2 a présenté ses excuses pour les excès de son opération marketing avec Apple. Son dernier album, dont l'exclusivité temporaire a été achetée par la firme de Cupertino, avait été imposé sur l'ensemble des comptes iTunes sans l'accord des utilisateurs.

Faute avouée est à moitié pardonnée. Dans une vidéo publiée mardi sur son compte Facebook, le groupe de rock irlandais U2 a présenté ses excuses pour les excès de son partenariat avec Apple. Afin de célébrer leur longue collaboration, les deux parties avaient convenu d'offrir gratuitement le nouvel album de U2 – Songs of Innocence – sur iTunes jusqu'au 13 octobre 2014.

Mais au lieu de proposer le téléchargement du CD, celui-ci a été imposé sur l'ensemble des comptes iTunes. Sauf que tout le monde n'apprécie pas la musique de U2 et beaucoup auraient préféré décider de le télécharger par eux-mêmes plutôt que d'être placé devant le fait accompli. De dépit, certains ont même décrit l'album comme un virus puisqu'il s'est répandu sans l'accord de l'usager.

Apple, qui n'avait visiblement pas anticipé le mécontentement d'une partie de ses clients, a donc été obligé de publier un outil de suppression pour retirer l'album de la bibliothèque iTunes. Le CD était accessible gratuitement sur iTunes jusqu'au 13 octobre. Désormais, celui-ci est payant (9,99 euros pour 11 titres).

Afin de célébrer le long partenariat qui le lie à U2, Apple avait décidé de marquer le coup lors de sa conférence de presse, qui lui a permis de présenter un nouvel iPhone et une montre intelligente, l'Apple Watch. L'entreprise américaine a accepté de payer grassement le groupe de rock irlandais (pour un montant non communiqué, mais forcément élevé) pour obtenir l'exclusivité temporaire de Songs of Innocence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés