Après avoir ouvert des studios de tournage aux à Los Angeles, Londres et Tokyo, YouTube va en ouvrir un quatrième à New York. Avec cette quatrième structure, qui sera disponible en novembre, la plateforme américaine se rapproche un peu plus de l'univers de la télévision.

Sur YouTube, de nombreux vidéastes amateurs sont devenus populaires grâce aux vidéos qu'ils ont enregistrées chez eux, à l'image de Cyprien, Norman, Squeezie ou Joueur Du Grenier. Mais la réalisation à domicile n'est pas toujours très pratique. Tout le monde n'a pas forcément accès à du matériel haut de gamme pour l'enregistrement ou la post-production.

Aussi la plateforme américaine a-t-elle décidé d'ouvrir un studio dédié à New York, afin de permettre aux internautes de bénéficier d'un endroit entièrement pensé pour le tournage. L'ouverture du studio aura lieu en novembre, selon The Next Web. Il s'agira alors de la quatrième structure mise en place par l'hébergeur au profit des YouTubers. Les trois autres se trouvent à Los Angeles, Londres et Tokyo.

Et pour la France ? YouTube n'a pas communiqué sur ses projets concernant l'Hexagone. En revanche, des plateformes concurrentes occupent déjà le terrain. C'est le cas de Dailymotion, qui propose depuis le début de l'année des installations pour tourner des vidéos. Cependant, tout le monde ne peut pas en profiter : il faut avoir un compte vérifié et habiter à proximité de Paris.

Depuis quelques années, YouTube a entrepris une réorganisation en profondeur de sa plateforme pour concurrencer plus fortement la télévision, expérimentant de nouvelles façons de visionner des contenus audiovisuels et draguant des émissions pour qu'elles viennent sur son service. Des contenus en vidéo à la demande (VOD) sont même proposés.

Selon Google, la maison-mère de YouTube, son service a dépassé la télévision et que celle-ci appartient désormais au passé. Mais dans les faits, YouTube emprunte beaucoup à l'univers de la TV pour évoluer. La mise en place de véritables plateaux de tournage en est la démonstration. Tout comme la publicité ou le fait de miser sur des vedettes de YouTube.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés