Selon le premier indice de vitesses proposé par Netflix pour la France, Numericable est sans surprise l'opérateur qui offre en moyenne la meilleure qualité de service pour l'accès aux vidéos par abonnement, mais avec un écart relativement modeste sur ses poursuivants. Free et SFR ferment la marche.

Un mois après le lancement de Netflix en France, et alors que les premiers chiffres de l'Arcep sont attendus cette semaine, le service de SVOD a publié lundi les premiers résultats européens de son "ISP Speed Index", qui mesure la qualité de service proposée par les FAI des différents pays dans lesquels il est présent. En France, les cinq principaux fournisseurs d'accès à internet affichent des performances relativement proches les uns des autres, mais c'est Numericable qui arrive en tête avec une moyenne de 3,36 Mbps. Une performance habituelle pour le FAI qui ne propose que de l'accès par câble et par fibre optique, fort logiquement plus rapides que l'ADSL (il est même étonnant que l'écart ne soit pas plus grand en faveur du câblo-opérateur).

En bas de l'échelle, c'est Free apparaît bon dernier du classement de Netflix, sans que l'on y puisse y voir une quelconque volonté de brider le service (comme ça a pu lui être reproché pour YouTube). L'opérateur créé par Xavier Xiel affiche en effet une vitesse moyenne de 3,06 Mbps, identique à celle proposée par le SFR de Vivendi, et seulement 300 Kbps inférieure à Numericable.  

Bouygues Telecom obtient la meilleure performance dans les FAI qui ne proposent que de l'ADSL ou (beaucoup moins souvent) de la fibre optique avec 3,23 Mbps de moyenne. Orange s'intercale avec une vitesse moyenne de 3,10 Mbps, suffisante pour la HD en 720p.

Il faudra désormais étudier l'évolution et voir si les FAI continuent d'assurer une qualité de service suffisante, ou s'ils tentent, comme aux Etats-Unis, d'exercer un chantage aux tuyaux pour obtenir que Netflix paie plus que sa part dans les coûts de distribution des paquets.

A titre de comparaison, les FAI belges affichent une vitesse moyenne maximale de 3,86 Mbps. En Allemagne, les opérateurs vont de 3,03 à 3,94 Mbps. En Grande-Bretagne, le pire des fournisseurs d'accès n'offre que 2,71 Mbps de moyenne. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés