Microsoft a conçu un prototype de clavier pour écrire sur les montres connectées sous Android Wear de façon manuscrite. Les usagers n'ont qu'à dessiner les lettres et la ponctuation sur l'écran, avec leur doigt.

Google a dévoilé ce printemps une déclinaison de son système d'exploitation mobile pour les accessoires connectés. Baptisée Android Wear, celle-ci fonctionne avec Google Now (c'est-à-dire que la plateforme répond à des instructions vocales) dans la mesure où l'écran d'un objet connecté (comme une montre par exemple) est bien trop étroit pour y afficher tout un clavier.

Cette contrainte, Microsoft a cherché à la surpasser. L'entreprise américaine a dévoilé ce vendredi un prototype de clavier pour Android Wear. L'idée ? L'utilisateur dessine lui-même les lettres, les chiffres et les symboles (arobase, dièse, ponctuation…) avec son doigt. Sur la vidéo située ci-dessous, le système parait réactif et semble bien interpréter l'écriture manuscrite.

Microsoft précise qu'il s'agit d'un projet très expérimental (version 0.1) qui ne tolère pour l'instant que des écrans carrés dont la résolution atteint 320 par 320 pixels et la montre connectée Motorola Moto 360. Mais l'on peut supposer que les prochaines versions de l'application Analog Keyboard étendront certainement sa compatibilité à d'autres modèles et types d'écran.

Une vidéo de démonstration :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos