Free n'a pas l'intention d'intégrer à court terme Netflix dans sa Freebox, a fait savoir Maxime Lombardini, le directeur général du groupe Iliad, la maison-mère du FAI. Mais il a toutefois laissé entendre que la position de son groupe pourrait évoluer à l'avenir.

Free fait de la résistance. Contrairement à ses principaux concurrents, le fournisseur d'accès à Internet n'a pas l'intention d'intégrer Netflix dans sa Freebox. Du moins, pas dans l'immédiat. C'est ce qu'a lancé Maxime Lombardini, le directeur général du groupe Iliad, la maison-mère du FAI, lors du colloque organisé par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

"Free a décidé de ne pas se coucher tout de suite devant Netflix", a-t-il ainsi lancé, dans des propos qui ont été rapportés par nos confrères de Freenews. En creux, Maxime Lombardini s'en prend en fait à Orange, Bouygues Telecom et SFR qui ont finalement ouvert grand leurs bras pour accueillir Netflix, alors que les trois opérateurs ont soufflé le chaud et le froid pendant des semaines sur ce sujet.

Bouygues a été le premier FAI à annoncer l'arrivée de Netflix dans sa box, le jour-même de l'arrivée de la plateforme de SVOD en France. Orange a suivi le mouvement quelques jours plus tard, après avoir obtenu des concessions de la part du service américain. SFR a été le dernier à se positionner sur ce sujet, mais a mis à profit son décodeur TV pour proposer Netflix avant ses deux concurrents.

Cela étant, l'opérateur ne ferme pas totalement la porte à Netflix. Dans son propos, Maxime Lombardini laisse entendre que son groupe pourrait infléchir sa position selon les discussions qu'il pourrait avoir avec le service de SVOD. Si Free l'intègre, l'opérateur devrait a priori recevoir une part du prix de l'abonnement pour ses services d'intermédiation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés