Le nouveau responsable de Google+ affirme que Google reste attaché au réseau social. Le site communautaire bénéficie toujours du soutien de la firme de Mountain View, même si des évolutions notables ont eu lieu cette année.

Google n'a pas l'intention d'abandonner Google+. C'est en filigrane le message qu'a voulu faire passer le nouveau responsable du réseau social, Dave Besbris, dans un long entretien accordé à Re/Code, alors que des interrogations étaient apparues suite au départ de Vic Gundotra, ancien vice-président senior en charge du projet au sein de l'entreprise, qui a eu lieu ce printemps.

Sans aller jusqu'à dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, Dave Besbris assure que le site communautaire continue de prendre de l'ampleur et sa trajectoire actuelle satisfait la direction de Google. "L'entreprise est derrière Google+", a-t-il affirmé, comme pour mettre un terme aux rumeurs qui évoquent parfois la disparition prochaine du service.

Si Google se veut rassurant quant à l'avenir de Google+, des aménagements sont toutefois effectués depuis plusieurs mois, laissant apparaître un desserrement des liens entre Google+ et les autres services de la firme de Mountain View.

Google desserre les liens entre Google+ et ses services

Cet été firme a abandonné l'obligation d'utiliser sa véritable identité, ouvrant la voie au retour du pseudonymat. Le groupe a aussi mis un terme à l'affichage du "Google Authorship", qui faisait apparaître le nom et la photo de l'auteur d'un billet à côté du résultat, accompagné d'un lien vers son profil Google+ . De plus, les webmasters sont moins incités à mettre en place le bouton +1.

Dernièrement, Google a décidé d'autoriser les internautes de créer  un compte Google pour Gmail, YouTube, Google Docs ou Google Play sans avoir besoin de s'inscrire sur Google+. Idem pour les entreprises souhaitant utiliser Hangouts, la  plate-forme de messagerie instantanée et de visioconférence conçue par Google. Google+ n'est plus requis.

Si Google a choisi de ne plus rendre indispensable Google+ pour nombre d'activités, le réseau social demeure toutefois nécessaire pour accéder à certaines fonctionnalités sociales, comme la publication d'un commentaire sur YouTube.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés