Ravie du succès de l'album solo de Thom Yorke sur BitTorrent Bundle, la société BitTorrent Inc souhaite être reconnue par la RIAA, afin que les téléchargements payants soient comptabilisés et puissent donner droit à des prix lorsqu'ils atteignent certains paliers. La RIAA ne voit pas de raison de s'y opposer.

À la fin du mois de septembre, le leader du groupe Radiohead a annoncé la sortie d'un nouvel album en solo, intitulé "Tomorrow's Modern Boxes". Fin connaisseur canaux de distribution alternatifs et des modèles économiques innovants pour la musique en ligne, Thom Yorke a sans surprise choisi de distribuer en exclusivité son nouveau CD via la plateforme BitTorrent Bundle.

 "C'est une expérimentation pour voir si les mécaniques du système sont comprises par le grand public", expliquait alors le chanteur sur son site officiel. "Si ça fonctionne bien, ça pourrait être une manière efficace de rendre un peu de contrôle du commerce Internet aux gens qui créent l'œuvre. Permettre aux gens qui font de la musique, de la vidéo ou tout autre type de contenu numérique de les vendre eux-mêmes".

Composé de huit chansons au format MP3, l'album est vendu 4,72 euros. Un single ("A Brain In A Bottle") et son clip sont néanmoins offerts.

Une semaine après, le succès est-il au rendez-vous ? D'après le compteur placé sur la page dédiée à "Tomorrow's Modern Boxes", l'album a été téléchargé plus d'un million de fois. Il s'agit donc d'une vraie réussite et l'expérimentation décrite par Thom Yorke est devenue un hit, même s'il est vrai que l'artiste peut compter sur sa grande notoriété qu'il a gagnée à travers Radiohead pour attirer le public.

Quoiqu'il en soit, l'initiative du chanteur a donné des idées à la société BitTorrent Inc. Celle-ci veut en effet obtenir la reconnaissance de la RIAA, qui est l'association chargée de défendre les intérêts de l'industrie du disque aux États-Unis, et plus particulièrement avoir accès aux récompenses qui sont décernées lorsque les ventes de CD dépassent certains seuils (les fameux disques de certification).

Comme le relève Torrentfreak, qui rapporte l'information, les ventes de musique réalisées via la plateforme BitTorrent Bundle pourraient être prises en compte par la RIAA et obtenir des prix spécifiques. Par exemple, "Tomorrow's Modern Boxes" pourrait obtenir un disque d'or puisqu'il s'est écoulé à un million d'exemplaires.

Cette perspective ne semble pas rebuter a priori la RIAA, même si l'industrie du disque n'a pas toujours été en très bons termes avec l'univers de BitTorrent, du fait du piratage. Interrogée par nos confrères, une représentante de l'association a expliqué qu'il n'y avait pas de raison d'empêcher la candidature de BitTorrent Inc. Mais il lui faudra satisfaire un certain nombre de critères.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés