Mega est de retour en Italie. La plateforme d'hébergement est parvenue à obtenir la levée du blocage mis en place par les fournisseurs d'accès en Italie, deux mois auparavant.

C'est une victoire pour Mega. Bloqué par les opérateurs italiens depuis la fin juillet, le service d'hébergement fondé par Kim Dotcom est de nouveau accessible librement dans la péninsule. Dans une note publiée jeudi sur son blog, la plateforme explique que le retour à la normale est survenu le 15 septembre. L'occasion pour elle de revenir sur cette affaire et de faire la leçon aux ayants droit.

"Le 31 juillet, les autorités italiennes ont bloqué Mega suite à la requête d'un distributeur de films qui a revendiqué le copyright de deux longs-métrages qui ont été mis en ligne sur Mega par des tiers. Ce qu'aurait dû faire le titulaire de droits est d'envoyer une demande de retrait compatible avec les termes du service de Mega", explique le site web.

"Après l'appel, les autorités italiennes ont retiré Mega du processus judiciaire, approuvé la restauration de l'accès et informé tous les fournisseurs de services Internet de cesser tout blocage DNS", poursuit la plateforme, qui en profite pour inviter ses clients italiens à bien vérifier que la levée du blocage est effective et, le cas échéant, à lui signaler tout incident.

En France, le blocage de Mega en Italie a inspiré un parlementaire socialiste qui s'est fendu d'une question écrite adressée aux services de la secrétaire d'État chargée du Numérique, Axelle Lemaire, pour lui demander si "une décision similaire serait envisageable en France". L'interpellation du député n'a pas encore obtenu de réponse de la part de l'exécutif.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés