Nous l’écrivions hier, l’industrie du disque et l’éditeur de Kazaa ont signé un accord amiable pour la somme record de 115 millions de dollars. Mais d’où provient cet argent que Sharman Networks ne possédait pas en caisse ? Et bien Reuters nous apprend que ce sont Niklas Zennstrom et Janus Friis qui mettent la main au porte-monnaie. Les deux fondateurs de Skype étaient les inventeurs de Kazaa avant d’avoir revendu leur jouet en 2001 à la nouvelle société australienne Sharman Networks. Les rumeurs prétendaient qu’ils n’avaient jamais véritablement quitté le navire.
En payant la somme demandée, le duo met fin au procès qui leur faisait fuir les Etats-Unis par peur d’être pris d’assaut par les autorités. Avec les 2,6 milliards de dollars empochés par la vente de Skype à eBay, les 115 millions sont une bagatelle qui permet aux deux suédois de se racheter une réputation auprès de la filière culturelle. Une nécessité pour leur nouveau projet Venice

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés