Microsoft va cesser de fournir plusieurs versions de Windows 7 à ses partenaires à la fin octobre. L'entreprise avait déjà cessé la vente au détail de son système d'exploitation l'an dernier. L'O.S. bénéficiera néanmoins de correctifs de sécurité jusqu'en 2020.

Windows 7 va tirer sa révérence. Après avoir arrêté la commercialisation au détail du système d'exploitation le 31 octobre 2013, Microsoft cessera de fournir des copies de l'O.S. à ses partenaires à partir du 31 octobre 2014. Les constructeurs et les intégrateurs pourront toujours écouler leurs stocks existants au-delà de cette date, mais ils ne pourront plus se réapprovisionner auprès de la firme de Redmond.

Selon les informations de Mary Jo Foley, contributrice chez ZDNet et généralement très bien informée des projets du groupe américain, cette échéance vise uniquement les versions Familiale Basique, Familiale Premium et Intégrale de Windows 7. Elle ne concerne pas la version Professionnelle, qui sera toujours proposée dans le commerce, sans doute jusqu'à l'arrivée de Windows 9.

L'absence de date butoir pour Windows 7 Pro est un signal envoyé aux entreprises qui utilisent des versions plus anciennes de Windows, comme XP et Vista, mais qui ne veulent pas migrer sur Windows 8. Sorti en 2012, celui-ci souffre en effet d'un déficit de notoriété du fait des changements (trop) radicaux réalisés par Microsoft au niveau de l'interface et de l'ergonomie.

Windows 7 Pro peut ainsi constituer une alternative possible à Windows 8, que certains usagers considèrent avec méfiance, et au futur Windows 9, qui devra faire ses preuves. Cependant, ceux qui opteront pour Windows 7 Pro doivent savoir que le support principal prendra fin le 13 janvier 2015. Les correctifs de sécurité seront en revanche fournis jusqu'au 14 janvier 2020.

Sorti en 2009, Windows 7 est l'un des systèmes d'exploitation de Microsoft les plus appréciés avec XP. Selon les données de NetMarketshare, Windows 7 représentait au mois d'août 51,21 % du marché des systèmes d'exploitation installés sur les ordinateurs de bureau.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés