Les Bitcoins peuvent être utilisés pour soutenir financièrement Greenpeace. L'ONG a mis à jour sa page dédiée aux dons et ajouté un bouton afin de permettre des versements avec la monnaie électronique. Cependant, seule la branche américaine de l'association est concernée.

Il est désormais possible de soutenir Greenpeace en lui versant des Bitcoins. L'ONG spécialisée dans la défense de l'environnement a annoncé ce lundi la prise en compte de la monnaie électronique sur sa page listant les diverses méthodes de paiement qui sont proposées aux sympathisants. C'est la plateforme BitPay qui a été sélectionnée pour recevoir les Bitcoins et les convertir ensuite en dollars au profit de l'ONG.

"La majorité de de notre financement provient de dons individuels faits par des milliers de personnes à travers le pays. Ce qui signifie que nous devons être en constante évolution afin de s'assurer que les donateurs soient en mesure de soutenir notre travail de la manière la plus commode pour eux. C'est pourquoi nous acceptons désormais les dons en Bitcoins", a expliqué Cassidy Sharp, l'une des militantes de l'ONG.

La prise en compte du Bitcoin ne concerne pour le moment que la branche américaine de l'ONG. Du côté de Greenpeace France, la page des dons ne propose que des moyens de paiement classiques, c'est à dire par carte bancaire, par PayPal ou via un bulletin à imprimer. Si le Bitcoin est finalement pris en compte, il devrait être théoriquement possible d'obtenir une déduction fiscale.

Les dons à Greenpeace donnent en effet droit à une réduction fiscale. "66 % du montant de votre don est déductible de vos impôts dans la limite de 20 % de vos revenus imposables", indique la branche française de l'ONG. Un don de 50 euros ne revient qu'à 17,5 euros, par exemple. Si le Bitcoin est pris en compte, il faudra obtenir un reçu et l'adresser ensuite aux impôts.

En début d'année, une autre organisation non gouvernementale spécialisée dans la défense de la nature s'est convertie à la mode des Bitcoins. Il s'agit de Sea Shepherd, dont la mission est de protéger l'environnement marin. De façon plus générale, le Bitcoin est progressivement adopté par des organisations et des sociétés d'importance, comme Wikimédia, Monoprix, Dell ou encore Expedia.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés