Apple a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de fermer Beats Music, un service de streaming musical acquis en même temps que les casques Beats. Toutefois, la plateforme devrait évoluer dans les prochains mois et sa marque pourrait disparaître.

En mai, Apple a annoncé l'acquisition de Beats pour 3 milliards de dollars. L'opération a permis à la firme de Cupertino de récupérer une ligne de produits très populaires (les casques Beats, dont l'image est associée au rappeur Dr. Dre) et un service d'écoute de musique en streaming (Beats Music), ce dernier complétant son offre musicale basée sur l'achat de titres à l'unité ou en album (iTunes Store).

Mais Beats Music devrait ne pas survivre très longtemps sous sa forme actuelle. D'après les informations obtenues par Re/Code, Apple prévoit de transformer cette plateforme au fil du temps et réfléchit à lui trouver un nouveau nom. Cette évolution ne concernera a priori que le service de streaming, dans la mesure où la marque de Beats dans le secteur des casques est déjà très bien établie.

Il est en tout cas acquis qu'Apple ne fermera pas Beats Music, contrairement à ce qu'avançait lundi TechCrunch. Un porte-parole de la société californienne a indiqué que les informations rapportées par le site américain n'étaient pas exactes, sans toutefois en dire plus. Beats Music survivra donc au rachat d'Apple, mais pourrait être à terme plus fortement dans l'écosystème Apple.

La suppression de Beats Music serait surprenante au regard de l'évolution du paysage musical sur Internet. Aux États-Unis, la vente de musique dématérialisée à l'unité subit depuis une érosion continue depuis de nombreux mois face à la montée en puissance des plateformes de streaming, qui permettent d'écouter de la musique de façon illimitée, gratuitement (avec de la publicité) ou via des formules payantes (sans publicité).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés