NetFlix est officiellement lancé en France. Tour d'horizon de l'interface, de l'interface jusqu'à la première lecture d'un contenu.

Mise à jour : nous avons aussi mis en ligne un premier aperçu du catalogue de séries TV.

On l'attendait pour ce lundi 15 septembre, et c'est bien à minuit passé de une minute que Netflix a lancé son service de vidéo à la demande en France. Comme prévu, Netflix propose trois formules d'abonnements sans engagement pour regarder des séries TV et films en streaming (des films relativement anciens). Une première formule de base à 7,99 euros par mois qui permet de regarder Netflix sur un seul écran à la fois, en définition standard ; une seconde à 8,99 euros qui permet d'ajouter un écran et de bénéficier de la HD ; et enfin une formule quatre écrans à 11,99 euros qui ajoute la Ultra HD (4K) lorsqu'elle est disponible.

Une fois inscrit en ayant simplement renseigné son nom, son adresse e-mail et ses numéros de carte bancaire, Netflix demande au client de lui indiquer trois titres qu'il apprécie, pour commencer une première sélection personnalisée en fonction des goûts de chacun. Au fur et à mesure des consultations d'autres films ou séries TV, Netflix apprendra à connaître chaque spectateur pour déterminer les contenus susceptibles de lui plaire.

Hélas, faute d'accord avec les FAI, il est actuellement impossible d'utiliser Netflix sur un téléviseur à partir d'une box. Il faudra obligatoirement regarder les séries TV ou les films de son choix sur un écran d'ordinateur, de tablette, de smartphone, ou utiliser la sortie HDMI d'un appareil quelconque (Xbox, PS3, Wii…) pour bénéficier de Netflix sur une télévision. Un facteur qui pourrait limiter le succès de Netflix en France, en rendant son utilisation moins confortable pour le grand public qu'Orange Cinéma Séries (OCS) ou CanalPlay.

La lecture elle-même repose sur un plugin Silverlight, la technologie "façon Flash" de Microsoft, qui sert également de technologie anti-copie. Selon nos premiers tests, la lecture est très fluide, mais la qualité "HD" annoncée ne vaut pas le 720p que l'on trouve sur les réseaux BitTorrent. A vérifier à l'usage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés